Cătina

Dans la zone Gura Baciului on a découvert les plus anciens vestiges néolithiques de la Roumanie (5000 avant Hr.). Dans le deuxième siècle avant Hr., on y trouvait une civilisation dace - gétique. Après la conquête du Dacia par lˈEmpire Roman, Potaissa (Turda) et Napoca (Cluj) ont été nommés municipalités. Napoca devient la capitale de Dacia Porolissensis - étant pour la première fois attestée en documents.


Dès lˈantiquité et jusqu'au nos jours, générations après générations, les daces premièrement, daces - romans, ensuit les romans (et en plus dˈeux, plus tard les hongrois et les allemands) ont vécu et ont travaillé ensemble et sont attachés de cette terre quˈils ont embellie par leur travail.


On y trouve en principale deux formes de relief: collines et montagnes avec altitudes entre 227 m et 1825 au-dessus du niveau de la mer. Les plus hautes altitudes sont Vladeasa (1,842 m) et Muntele Mare (1,825 m). Les montagnes, situés en sud - ouest des Montagnes Apuseni représentent une synthèse des Carpates Roumains. Les principales rivières sont Somesul Mic, Ariesul et Crisul Repede.


Les lacs ne représentent pas importance économique mail ils sont intéressants du point de vue scientifique, et deux dˈeux sont déclarés réservations naturelles : Lac Stancii et Lac Legii. Les lacs salés (créés par lˈinondation des anciennes salines) sont profonds et ont une très grande concentration de sel, entant employés aux traitements. Les lacs plus importants sont : Turda, Cojoena, Sic et Ocna Dejului.


Le département a un climat tempéré - continentale, caractéristique aux régions dˈouest et nord - ouest de la Roumanie. Les paysages sont pittoresques et attractifs pour les touristes.


Le renom des Montages Apuseni est donné par ses paysages : prairies larges, sommets volcaniques, gorges étroits et profonds, uniques autant en Roumanie quˈen Europe (Les Gorges Turzii, Les Gorges Turenilor). Il y a aussi des cavernes avec valeur spéléologique : La Carverne Mare et La Caverne Piatra Ponorului. Dans les forets alpins on peut chasser ours, sangliers, chevreuils et dans les ruisseaux on trouve des truites.


Point dˈintérêt pour les touristes sont aussi les plus de 600 monuments architectoniques dans toutes les styles européens à partir de celui gotique, baroque et de la période de la renaissance jusqu'à celui moderne.


Important centre culturel, universitaire et industriel Cluj-Napoca a été et est un symbole le longue de lˈhistoire. Lˈuniversité, lˈopéra, lˈAcadémie de Musique et dˈArts, tout comme lˈInstitut de Médicine et Pharmacie sont bien connus en Europe. Les hongrois qui y vivent ont développé dˈune manière remarquable leur culture (ils ont un opéra, théâtre, journaux et magasins dans la langue hongroise), ayant écrivains, rédacteurs, artistes et musiciens renommés. Lˈéglise gotique "Saint Mihail" qui dominait la ville est un témoin de lˈhistoire de cet endroit.


Emplacement géographique


La commune Cătina se trouve au 60 km de Cluj-Napoca et au 35 km de Gherla, la connexion avec les deux villes en se faisant sur la direction nord - ouest sur la route départementale 109C Gherla-Cămăraşu-Mociu-Cluj. La route communale DC 18 fait la connexion entre la commune Cătina et la commune Buza du département Cluj.
La commune Cătina comprend six localités : Cătina - résidence de commune, Copru, Feldioara, Hagău, Hodaie et Valea Caldă.


Lˈexistence de la commune Cătina est certifiée du néolithique par de divers éléments de culture matérielle, découverts par des travaux agricoles ou par lˈérosion des eaux. Les matériaux découverts ont été soumis à des analyses scientifiques et par suite ont reçu la reconnaissance des autorités des spécialistes du Musée National dˈHistoire de la Transylvanie de Cluj Napoca. En ce qui concerne lˈancienneté documentaire, la localité Cătina (résidence de commune) et la localité Feldioara ont été certifiées sur documents dans lˈannée 1327.


Deux années plus tard, en 1329 on a certifié sur documents la localité Copru et en 1956 les localités Hagău, Hodaie et Valea Caldă ont été reconnues sur documents, jusqu'à ce moment-là étant considérées hameaux appartenant à la localité Cătina.
Avant 1600, sur le foyer du village Cătina il y avait un monastère bénédictin, une église et un cimetière.
Le relief de la commune est typique pour la Colline de la Transylvanie, étant un mélange ondulatoire de larges collines et dépressions, légèrement penchées des bords de la commune envers le Lac Cătina.


Un caractéristique du relief local est la forme dˈamphithéâtre naturel dont les bords sont une couronne de collines plus hautes qui entourent lˈespace géographique communal et séparent par leur crêtes les frontière de la commune Cătina des autres communes environnantes Buza et Cămăraşu.


Les collines - avec altitude entre 300 et 550 m - et les dépressions ont été modelées par lˈérosion des précipitations et cours dˈeaux, dans les âges géologiques, en roches molles argiles, marnes et sables.


Lˈespace géographique de la commune Cătina est traversé par un modeste réseau hydrographique formé des ruisseaux, vallées et le Lac Cătina.


Villages appartenants


• Feldioara est situé au nord - ouest du territoire de la commune, au 5 km de la résidence de commune, tangent avec DC 18.


De ce point de vue, la localité fait partie de la catégorie des localités moyennes du département. La localité est certifiée sur documents dès lˈannée 1327.


• Hagău est située dans la partie de sud - est du territoire de la commune, sur DC au 3,5 km de la résidence de commune, sur la route directe ou au 7 km par Hodaie sur le pré et les terrasses de la vallées Socilor.

 

Elle a forme tentaculaire et structure diffuse. On y remarque la présence dˈun site archéologique. Le site de foyer est situé sur le pré et les terrasses de la vallée Socilor et de ces affluents aux altitudes de 300 et 320 m .


• Copru est situé dans la partie de nord - est du territoire de la commune sur DC 21 au 8 km de la résidence de commune et au 4 km de la localité Feldioara. Les terrains du voisinage du foyer sont affectés par les procès de versant.


• Hodaie est situé dans la partie sud - ouest du territoire de la commune, au 4 km de la résidence de commune, sur la rive gauche de la vallée et le lac Cătina, sur DJ 109C.


Elle a forme tentaculaire et structure diffuse. Le site de foyer est situé sur le pré et les terrasses de la vallée Cătina et de ces affluents aux altitudes de 300 et 310 m. La localité est certifiée sur documents dès lˈannée 1956, jusqu'à cette date-là étant un hameau appartenant à la localité Cătina.


• Valea Caldă est situé dans la partie sud - ouest du territoire administratif, au deux km de la résidence de commune et au 300m de DC18. Elle a forme tentaculaire et structure diffuse.


La localité est certifiée sur documents dès lˈannée 1956, jusqu'à cette date-là étant un hameau appartenant à la localité Cătina.

 

Rezervation archéologique "Dealul Cetăţii"


La réservation Dealul Cetății située au nord de la localité Feldioara présente fragments céramiques de lˈépoque de bronze (01) et traces de renforts de terre cuite de lˈépoque de daces.


Traditions et habitudes locales


La zone autours la commune Cătina sait préserver aujourd'hui aussi les fêtes locales dˈune grande beauté. Les habitants de la zone portent plus loin chaque année la tradition des fêtes héritées dès ancêtres. On a gardé les traditions du village, les savoureuses plats spécifiques à la zone : polenta avec fromage, lard avec oignon et pain, chou farci, soupe de poulet, la traditionnelle "țuică/eau-de-vie de prunes" appréciée par tout passant, soit-il indigène ou touriste. Les coutumes des fêtes de Noel et Pâques sont bien gravées dans lˈesprit et lˈâme des habitants, étant transmis dˈune génération à lˈautre. Une tradition portée plus loin est lˈaccouplement des moutons pendant le printemps quand on établit le paiement du berger pour le soin des moutons et la quantité de lait convenue pour chaque hôte. La coutume de lˈortie à la fête du "Saint Gheorghe" de chaque année est spécifique pour la zone.
Pour les Pâques on garde aussi le traditionnel sacrifice de lˈagneau, le teint des œufs et la coutume des jeunes hommes du village de parfumer les jeunes filles.


Événements locales


La commune Cătina offre aux habitants et aux touristes la possibilité de participer activement dans les suivants fêtes et festivals locaux :

• La Foire Traditionnelle de Cătina qui prend place chaque année le 1-er février;

• La Journée des Héros correspond à la fête "Ascension" de chaque annee (mois juin) ;
• La Foire du village est organisée le dernier samedi de chaque mois de lˈannée et Le Jour des "Fils du Village".


Parcours touristiques


• Cătina village Feldioara - La Plaine Fizeşului (01) - Eglise XV- XVI siècle. Dans la Plaine Fizeșului les écosystèmes ouvertes sont utilisées en principal comme foins et offrent à lˈobservateur une panorama tout à fait spéciale.

 

 

Arrière